lundi, mai 23, 2022
AccueilACTUALITES“Le fou est l’échelle du sage.” Proverbe zoulou ( Afrique du Sud).

“Le fou est l’échelle du sage.” Proverbe zoulou ( Afrique du Sud).

Nos très amis de l’Afrique du Sud nous enseignent qu’être fou est un moyen de grimper les marches de la connaissance jusqu’à devenir sage. 

Yahbook, votre enseigne d’étude des concepts, valorise cette noble pensée construite de sagesse. Au temps ancien, certains fous? non pathologiquement diaboliques, ils étaient vus comme des inspirés, une sorte des élus du Divin. 

Toutefois, pour Yahbook, cette pensée est double. 

En premier lieu, le sage avoisine le fou. Il est proche du fou non par l’anomalie affectant biologiquement la conscience de soi, mais par l’écart du niveau de la  conscience du sage qui surpasse celle des gens ordinaires et les intellectuels de son temps. Que ceux-ci en raison de la surprise de l’époque qui, prématurément change et s’écoule, trouvent et taxent le visionnaire d’un fou. Cela, parce que l’énergie qui officie le cerveau n’a pas encore lubrifié de la vérité du moment changeant leurs lobes cérébraux chez ces individus. D’autre part, individu cherchant la sagesse, démontre sa différence et s’écarte du troupeau pou libérer le troupeau ! Mais cela allume le feu de la jalousie et l’envie de la part d’autrui au côté démon prononcé. De tels individus usent de l’énergie de leur double nature démonique afin de détraquer le sage et tourner sa sagesse de folie. Et vu que le grand nombre détient la même conscience du moment moins évoluée que ceux qui les excitent à s’opposer du sage, ils acceptent de taxer le sage de fou.   

Et l’autre part de cette somptueuse pensée est que, le sage avant d’être sage, il passe par le ridicule, l’insuccès, les échecs, l’humiliation, le manque… qui s’apparentent à l’idiotie et à la folie. Tout le monde rit, certains, se moquent de lui et le détestent en raison de leur conscience délimitée et qui active leur part démonique. S’il en est que les individus ordinaires ne percent pas la sagesse du sage, c’est parce que la sagesse sublissime et ultime est surhumaine, en ce sens qu’elle permet à l’humain qui a fait des preuves d’atteindre le Divin.

Par contre selon Yahbook, ce n’est qu’après la maturité du cerveau face au renouveau, que les individus reconnaissent le message de ce que leur conscience du moment n’approuvaient pas l’authenticité du renouveau quand il était encore temps. 

Néanmoins selon Yahbook, en exemple du vécu spirituel de tout grand, il en a toujours été comme cela ! l’ignoble procréant le noble.
Yahbook, l’Âme des peuples !

RELATED ARTICLES

1 COMMENTAIRE

  1. […] En effet, pour Yahbook, comme nous le relatons dans nos cours de développement personnel, que l’idiotie altère le conscient de l’individu et peut rendre l’individu malade, mental tout en étant en équilibre apparent à  l’égard de la conscience collective. Cette thématique nous fait rebondir vers un autre article déjà traité à Yahbook : “Le fou est l’échelle du sage.” Proverbe zoulou ( Afrique du Sud). – YAHBOOK […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments

Darel Atia on Un sorcier en France
Yah Book on Un sorcier en France
Amandine Chyanouche on Un sorcier en France
chrystelle baron on Utilité :
chrystelle baron on Métier :
Yah Book on Mauvais :
Ditunga Otsaro on Ère d’or !
Laci Hargenrader on Mauvais :
chrystelle baron on L’amour et ses variétés…
August on Vivre :
Yah Book on Nourriture :
chrystelle baron on Nourriture :
Pourrass on Intelligence :
pourrass on Le mental :
Pourrass on Un sorcier en France
Randy Ngassaye on Un sorcier en France