lundi, mai 23, 2022
AccueilACTUALITESNaît-on meurtrier ou le devient-on ? réflexion sur le poème du Poète...

Naît-on meurtrier ou le devient-on ? réflexion sur le poème du Poète Yäh : “J’aime les gens ! “

Naît-on meurtrier ou le devient-on ?

Nous Yahbook affirmons et confirmons que tout humain détient les germes de la méchanceté en raison de sa nature double, indéniablement. Toutefois, sur Terre, l’apesanteur de la matière favorise plus la présence de l’énergie démonique. C’est ainsi que le cerveau au départ est vide et plein d’ignorance et de mauvais. Si vous aviez suivi nos cours de développement personnel, nous disions que la conscience de l’être humain est de nature folie ! Ce qui dit que tout le monde peut devenir et être un criminel, un fou.

Les criminels sont partout, dans toutes les sphères de la société (civilisation) humaine

Ceci étant, nous confirmons que les criminels sont partout, dans toutes les sphères de la société (civilisation) humaine. Il y a des présidents et des autorités nettement plus criminels qu’un tueur à gage, un tueur en série ou de simples scélérats de quartiers. Mais que ces soi-disant autorités dissimulent toutes preuves de leurs horreurs. Dans le tiers monde, c’est la débandade, un amer désarroi pour les malheureux qui y vivent.

Voilà que dans notre vision nouvelle d’une politique neuve pour les pays du monde entier, (rubrique divers – politique !) nous récusons le système politique d’un régime présidentiel ! Mais requérons l’établissement d’un système politique de corporation électorale et gouvernementale. Nous vous conseillons partout dans le monde de ne pas aller voter ! mais de déclarez un système politique de corporation électorale, gouvernementale.

L’étude de notre réflexion

Cette étude conduite dans le cadre de la réflexion sur le poème du Poète Yäh : “J’aime les gens ! ” est pour mettre fin à la comparaison, ainsi permettre l’amélioration des individus de qualité par leur propre initiative et responsabilité. Ce qui de nos jours est une espèce envoie de disparition ! Que même certaines femmes qui étaient soi-disant la maternité de l’humanité, elles deviennent dures comme de l’acier et plus nauséeuses que Satan lui-même ! de l’autre côté ensorcelés par l’idée de devenir riches, nourries de l’énergie diabolique des idéologies de ce qui détruit l’espèce humaine à petit feu, certains personnages qui portent un corps humains malgré ce qu’ils sont, mangent du caca, couchent avec des animaux… des immondices qui confirment la réelle présence de la part diabolique dans le corps humain.

Par conséquent pour Yahbook, quelqu’un qu’est susceptible de pratiquer de tels actes est un criminel. Qu’il ait un bon fond gentil ou ignorant, il est un criminel, car il réalise le premier crime sur lui-même. Et c’est un potentiel criminel en devenir, car de tels individus ne sont la plus part du temps que des coquilles humaines vides prêts à tout. Car face à leur acte, le goût de vivre s’affadit en eux et s’étiole. Ces individus cherchent à tout prix à faire vivre ou à faire subir à un innocent ce qu’il a lui-même accepté de faire qu’ils en veuillent aux autres qui ne l’ont pas fait.
Explication : fin.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments

Darel Atia on Un sorcier en France
Yah Book on Un sorcier en France
Amandine Chyanouche on Un sorcier en France
chrystelle baron on Utilité :
chrystelle baron on Métier :
Yah Book on Mauvais :
Ditunga Otsaro on Ère d’or !
Laci Hargenrader on Mauvais :
chrystelle baron on L’amour et ses variétés…
August on Vivre :
Yah Book on Nourriture :
chrystelle baron on Nourriture :
Pourrass on Intelligence :
pourrass on Le mental :
Pourrass on Un sorcier en France
Randy Ngassaye on Un sorcier en France