samedi, mai 28, 2022
AccueilACTUALITESL’Aide Sociale à l’Enfance un réseau de trafic d'enfants à démanteler !

L’Aide Sociale à l’Enfance un réseau de trafic d’enfants à démanteler !

Le trafic d’enfants

Le trafic d’enfants au sein de l’Aide Sociale à l’Enfance est indéniable et vous ne pouvez plus en doutez du vrai. C’est incroyable, c’est horrible lorsque l’être humain son psychisme subit une rupture face à la pratique du goût du mauvais. L’Aide Sociale à l’Enfance qui devrait être comme le mot la qualifie, est en fait un lieu de trafic d’enfants et de traite des parents. L’A.S.E. ou l’Aide Sociale à l’Enfance alimente le réseau criminel en France d’adoption illégale d’enfants. Un réseau criminel de trafic d’enfants à démanteler et qu’est au sein même de la justice, c’est effroyable !
Des criminels judiciaires qui y travaillent, arborent un aspect de gens honorables, alors que ce n’est qu’une apparence de bandits judiciaires se camouflant.

Comment cela se passe-t-il ?

En effet, c’est incroyable ce que nous allons vous annoncer ! l’A.S.E. qu’on appelle l’Aide Sociale à l’Enfance pour les pays qu’ils disposent au moins de cette institution, en France, est en fait un trafic d’enfants et une traite d’êtres humains (enfants, parents).

L’enjeu criminel de cette institution judiciaire de malfaiteurs, est que le pouvoir est attribué à une seule personne au tribunal : le juge des enfants, et à l’A.S.E. la directrice ou directeur de la structure. A une personne seule, le juge et le directeur manipule bien la corruption d’autant plus que l’État ne vient pas vérifier le travail de ces services sociaux. L’État fait confiance à une personne en lui attribuant le pouvoir, alors que ce n’est qu’un humain et prêt à devenir mauvais s’il y a montre d’argent. C’est pourquoi le message qu’apporte Yahbook est qu’il n’y ait plus dans les institutions qu’un seul représentant d’une fonction. Ainsi, le système politique mondiale doit changer ! plus besoin de présidents ni de juges ou de directeurs solo dans une institution. Car les êtres ne sont pas fiables, ils détiennent l’énergie démonique susceptible d’asseoir l’injustice. Mais un système de corporation dirigeante sans hiérarchisation, est la paix de demain.

Toutefois, cette corruption du trafic d’enfants à l’A.S.E. est entretenue par une brutalité cachée par un jargon juridique et le Zèle du pouvoir. Ces brigandages judiciaires sont menées par des malades de l’injustice qui ne devraient pas avoir le droit d’être juges et directeurs comme ils le sont jusque là.

droitdesenfants hashtag on Twitter

Preuve de solidarité

Nous Yahbook faisons preuve de solidarité avec les enfants privés de leur familles et des parents meurtris des plaies causées par le banditisme judiciaire de cette institutions de malhonnêtes. Et nous prions pour les familles de ces personnes.
Et nous tenons à interpeller les Ministères de l’Action sociale et de la Sécurité et de la protection civile pour éradiquer ce banditisme juridique qui persiste dans les institutions et les esprits de criminels judiciaires. Qui mériteraient une urgente descente de police, avec placement en prison d’une centaine de ces criminels zombies.

RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments

Darel Atia on Un sorcier en France
Yah Book on Un sorcier en France
Amandine Chyanouche on Un sorcier en France
chrystelle baron on Utilité :
chrystelle baron on Métier :
Yah Book on Mauvais :
Ditunga Otsaro on Ère d’or !
Laci Hargenrader on Mauvais :
chrystelle baron on L’amour et ses variétés…
August on Vivre :
Yah Book on Nourriture :
chrystelle baron on Nourriture :
Pourrass on Intelligence :
pourrass on Le mental :
Pourrass on Un sorcier en France
Randy Ngassaye on Un sorcier en France