dimanche, juillet 3, 2022

Le coq :

Le coq
On m’a chanté à l’oreille
Que tu as éclos de l’œuf du soleil
Voilà pourquoi
Tu portes le feu sur la tête et il colore tes barbes
Le coq
Quelqu’un m’a sifflé à l’esprit
Que ton chant est le bruit du mouvement du soleil
Quand tu chantes, cela apporte la lumière
Et le jour brille, partout, la vie pétille
Le coq
Soi-disant, ta manie-là, à gratter le sol
C’est pour te nourrir du feu du volcan
Afin que tu chantes comme un dragon
Cracher les flammes pour cuire le mal
Le coq
Tu chantes le matin, je te dis merci
Tu cries le midi, je te dis merci
Tu parles le soir, je te dis merci
Car, tes dires éclairent les esprits
Ta joie chantée rend heureux
Que même des cigales chantent à longueur de journée
cherchant à imiter ton hymne de la vie.

Yäh, extrait du recueil de poèmes jeunesse : Pluie de lumière.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments

Darel Atia on Un sorcier en France
Yah Book on Un sorcier en France
Amandine Chyanouche on Un sorcier en France
chrystelle baron on Utilité :
chrystelle baron on Métier :
Yah Book on Mauvais :
Ditunga Otsaro on Ère d’or !
Laci Hargenrader on Mauvais :
chrystelle baron on L’amour et ses variétés…
August on Vivre :
Yah Book on Nourriture :
chrystelle baron on Nourriture :
Pourrass on Intelligence :
pourrass on Le mental :
Pourrass on Un sorcier en France
Randy Ngassaye on Un sorcier en France