mercredi, août 10, 2022
AccueilACTUALITESCours-reportage : Allons à la découverte des Korowais, une tribu cannibale ingénieux...

Cours-reportage : Allons à la découverte des Korowais, une tribu cannibale ingénieux en matière de forêt, mais perdue dans la forêt de leur pensées endiablées.

Alors, armez-vous chères amies, chers amis de votre ceinture de sécurité et embarquons-nous à bord du cours-reportage de Yahbook à destination de la province de Papua à l’extrême Ouest de l’Indonésie. Après charter, nous prendrons un long bateau avec moteur et poursuivront le long des vastes zones de mangroves côtières entourées de nombreuses petites îles et récifs coralliens. Et nous sillonnerons l’intérieur des terres montagneuses, des plaines forestières de cette île de Nouvelle-Guinée, se trouvant à seulement 200 km au nord de l’Australie où vivent le “peuple de la forêt”, des Korowais. 

 

   Maisons perchées au-dessus des cimes d’arbres

Ont-ils acquis  de la pensée des singes ? Les Korowais qui croyaient être les seuls êtres humains au monde, ont finalement élu leur domicile en hauteur sur la cimes des arbres. À la différence des singes qui eux aussi se perchent pour dormir en hauteur, pour les Korowais, cela leur permet d’échapper aux prédateurs, aux insectes et aux moustiques. Et  ces maisons, en langue Korowai nommées “Chem”, établies en altitude sont aussi conçues dans le but de voir les ennemis humains arriver de loin et pour éviter de se faire surprendre par eux. Comme Yahbook, le souligne toujours, un être vivant humain est le mélange de deux énergies en l’occurrence : l’énergie angélique et l’énergie démoniaque qui interfèrent en lui. Concernant le côté angélique, les Korowais, sont de véritables bâtisseurs de l’extrême. Ils érigent des huttes en bois à dix, voir douze, parfois quarante mètres de hauteur à la cime des arbres. Et ils ont l’ingénieuse technique de construire des échelles d’une imagination qui touche notre admiration. Ils construisent ces échelles pour leur permettre de regagner leurs domiciles assiégés sur les têtes des arbres.

 

Le revers des Korowais

Cependant, ce peuple korowai, a une coutume venimeuse tendant à manger leur congénère, leur prochain. Yahbook, votre institut d’étude des concepts, comme il tente toujours d’apporter à votre connaissance la définition d’un être humain comme nous l’avions expliquée ci-dessus. Pour Yahbook, la conscience de l’être humain est de nature : folie. C’est-à-dire quand on lui apprend le mal, il le considère comme le bien et il pratiquera avec amour et passion et cela, jusqu’à ce qu’un autre enseignement lui soit arrivé. À cet égard nous savons que les anthropophages sont là  dans le monde dit moderne et ils sont là parmi nous, pratiquant le diabolisme de manger la chair humaine dans le plus grand secret qu’ils peuvent prendre soin d’en garder les détails de ce méfait !

 

Notre point de vue

Le but de ces cours-reportage est de dissuader le diable humain de devenir un ange humain. Et qu’il ne considère plus son prochain comme un ennemi et jusqu’à manger d’autres êtres humains ou à les tuer bêtement dans les guerres fratricides. Alors, n’hésitez pas à partager cet article qui sauvera plus d’un dans ce vaste monde des êtres humains ou l’incroyable se mélange avec l’invraisemblable pour donner : l’horrible.
Yahbook, l’âme des peuples ! 

RELATED ARTICLES

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments

Darel Atia on Un sorcier en France
Yah Book on Un sorcier en France
Amandine Chyanouche on Un sorcier en France
chrystelle baron on Utilité :
chrystelle baron on Métier :
Yah Book on Mauvais :
Ditunga Otsaro on Ère d’or !
Laci Hargenrader on Mauvais :
chrystelle baron on L’amour et ses variétés…
August on Vivre :
Yah Book on Nourriture :
chrystelle baron on Nourriture :
Pourrass on Intelligence :
pourrass on Le mental :
Pourrass on Un sorcier en France
Randy Ngassaye on Un sorcier en France